Clique sur la vidéo que tu veux regarder

Loading...

jeudi 19 août 2010

Marshal Dixon sort un nouveau single, « My Angel »

Le rappeur congolais Marshal Dixon vient de lancer sur le marché du disque un single intitulé «My Angel».

Ce single aux tendances «dance» et «techno» précède la sortie de «Play boy», le prochain album de cet artiste qui a fait parler de lui dans son premier album, 100 pourcent tapage. Marshal Dixon parle de son nouvel opus, «My Angel», au micro de Jeannot Matwaki.

Wenge Tonya Tonya attendu à la Kermesse de Boma

Depuis hier mercredi, tous les musiciens du groupe Wenge Tonya Tonya se sont rassemblés en la résidence de leur leader Adolphe Dominguez au quartier Binza Pigeon, pour préparer une tournée qui va les conduire dans la province du Bas Congo. A ce propos, l’orchestre Wenge Tonya Tonya va se produire à la kermesse de la ville de Boma.

A en croire la porte parole Patricia Molongya, l’embarquement des musiciens aura lieu, sauf imprévu, ce vendredi dans la matinée. Cette dernière en profite pour confirmer l’évolution du chanteur Yannick Tubarang au sein de Wenge Tonya Tonya.

Les rumeurs selon lesquelles cette révélation du featuring de l’album « Suspension » aurait rejoint Koffi Olomidé , seraient non fondées, a-t-elle précisé : « Je reste fidèle à Tata Mobitch, mon formateur, je n’ai jamais été en contact privé avec Koffi ces derniers jours… », a déclaré, pour sa part, le jeune chanteur Yannick Tubarang. Il faudrait dire que cette étoile montante a toutes les raisons de demeurer fifèle à Wenge Tonya Tonya. Et, il sera, à coup sûr, la grande vedette, à l’affiche, lors du méga concert d’Adolphe Dominguez à l’Olympia de Paris.

Franck Ambangito

Cette musique qui diffuse les insanités (suite)

Vraiment, c’est le cas de le dire ! Le diable agit toujours vite et fort. Dans sa sale besogne, il emporte tout ce qui est pure pour le remplacer par des impuretés qui conduisent aussi vite que le vent à la désolation. A la honte. Ce concept est, aujourd’hui, de mise dans le circuit musical congolais.

Inutile de crier. Car, partout, à travers la ville de Kinshasa qui passe pour la capitale de la chanson africaine, les musiciens, principalement ceux de la génération montante, passent pour des vrais éducateurs de la sottise. Ils n’ont pas honte d’appeler les axes interdits par leurs noms sacrés. Chaque groupe musical kinois a sa façon de se moquer de la Commission Nationale de Censure. Essoufflée, cette institution de régulation n’arrive plus, ô pardon, ne parvient pas à arrêter la vague. De partout, le bateau suinte si bien que la « CNC » n’a plus que des oreilles qui bourdonnent par des insanités lancées ça et là par des artistes musiciens qui, à en croire mon voisin de gauche, ne poussent pas leur imagination au loin et se prélassent, à qui mieux mieux, en se moquant éperdument du consommateur de la « merde » qu’est le public. Dire que dans ce monde là, ces musiciens comptent aussi de nombreuses familles d’où ils sont issus. Quel paradoxe ?

Les œuvres qui se trouvent actuellement dans les bacs, restituent, dans leur ensemble, des propos qui ne peuvent jamais laisser les cœurs sensibles indifférents, tellement que ce qu’ils diffusent à chaque coup de gueule, creusent à chasteté, des grands fossés entre les gens honnêtes et ceux qui croient connaître alors qu’en réalité, ils ne connaissent absolument rien. Ces derniers soutiennent, sans vergogne, ces faiseurs de la musique qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Ce sont, peut-être des ultra terrestres qui débarquent pour la première fois sur la planète d’où ils se comportent comme dans un royaume conquis.

Que des cris et des danses qui dérangent

« Lidusu, toyaki na lidusu, toko lidusu » (Wenge MMM), « Ah bilolo ya mama… » (Bill Clinton Samouraï), « Est-ce que bolingi punda to mutuka. Mata punda, bamataka na punda, bayokaka bilengi eh namani biloko ya ba mama » (Wenge Bcbg)… (A suivre)

Orchestre Rive droite Klass K : Bientôt la sortie de l’album « Millionnaire »

L’orchestre « Rive droite Klass K » de Bintou Tsheni Karma Pa vient de boucler les travaux d’enregistrement de son nouvel opus intitulé « Millionnaire ». Ce long play qui renferme douze titres dont dix chansons et deux génériques, va être lancé sur le marché avant la fin de cette année.

Pour l’heure, Karma Pa et ses musiciens, s’adonnent au tournage des clips de la quasi-totalité des chansons que renferme le « Millionnaire ». De l’avis des observateurs, comme pour ses précédents albums, la nouvelle trouvaille de Karma Pa va, une fois de plus, redonner de la valeur à la chanson congolaise mais, surtout,à la maman dont l’auteur est un fervent défenseur.

Cependant, chaque semaine, l’orchestre Rive droite Klass K qui tient ses séances de répétition mardi et jeudi à l’espace « Le Baron » au quartier Kwenge 2 dans la commune de Matete, est en production à travers la ville de Kinshasa. Cela, selon un élogieux programme élaboré par son sponsor.

Kingunza Kikim Afri

Classique Swede Swede de Bokesthu 1er Aile Kinshasa a désormais un siège à New Fania

Le président Basi Nico, très applaudi…

L’orchestre « International Classique Swede Swede » de Boketshu 1er, vient, après plusieurs tractations, d’avoir un siège pour ses séances des répétitions et des concerts. Ce siège est localisé à l’hôtel « New Fania » dans la commune de Kinshasa. Cela, grâce à la perspicacité de Papy Nkoy et du président Basi Nico.

Tous les samedis, les fanatiques de Boketshu 1er peuvent désormais se trémousser sans problème. Pour sa part, l’artiste tradi moderne est en train de réaliser les clips de son nouvel album intitulé « Nzambe aleki bato ya mokili », notamment le générique et la chanson « La conscience ».

Franck Ambangito

Télécharger mp3

Super Mario

Une erreur est survenue dans ce gadget